Mission. Insertion (Philippe Labbe Weblog. II)

(bonne ) Loi des séries. (Philippe LABBE, 01 avril 2015)

1 Avril 2015, 13:38pm

Publié par mission

Enfin ! D’excellentes nouvelles qui arrivent toutes en même temps !

 

Le décret no 2015-007 du 1er avril 2015 relatif au conventionnement des Missions locales précise que « à compter du 1er janvier 2015 et subséquemment avec effet rétroactif, le financement structurel dit « FAP » (financement de l’activité principale) des Missions locales sera triplé sur la base de l’année – 1 {c’est-à-dire 2014} » et que « le principe de triennalité retenu pour la CPO est renforcé : les dialogues de gestion, jusqu’alors annuels, se tiendront tous les trois ans, une simple note technique devant être adressée aux DIRECCTE avant le 31 décembre des années intermédiaires. » Ce même décret précise que, d’une part, « des instructions seront données par circulaire aux Missions locales afin de renseigner de façon synthétique cette note technique » et que, d’autre part, « une vigilance particulière sera demandée aux agents des UT et DIRECCTE afin de privilégier la qualité des accompagnements plutôt que les objectifs quantitatifs ainsi que d’être attentifs aux caractéristiques d’innovation sociale des Missions locales. »

 

Par ailleurs, l’Association des Maires de France (AMF) vient de publier sur son site une recommandation en direction de ses adhérents invitant ceux-ci à « se rapprocher des Missions locales dont ils assurent la présidence afin de leur confier, au regard de l’article 13 de la loi de cohésion sociale {créant le droit à l’accompagnement et en confiant sa mise en œuvre aux Missions locales}, l’organisation puis la coordination et l’animation, sur chaque territoire communal ou intercommunal, d’une politique jeunesse territoriale. » Selon l’AMF, « il s’agit de repositionner les Missions locales en tant qu’acteurs majeurs de l’éducation populaire. »

 (http://www.amf.asso.fr/politique-jeunesse-mission-locale­_id=13089 )

 

Enfin, selon une dépêche de l’AFP, l’Association des Régions de France (ARF) renoncerait définitivement à son projet, dans le cadre de la loi NOTRe, d’expérimenter le pilotage du SPE, hors Pôle Emploi, soit celui des missions locales, Cap emploi et les maisons de l’emploi. L’ARF reconnaît ainsi que l’amendement proposé {par Mme Monique Iborra} « est la voie ouverte à la déstabilisation totale de l’accompagnement des jeunes, d’autant, qu’en leur confiant la part Etat des financements de fonctionnement qui pèse environ trois fois plus que les financements régionaux, on confère à la région un pouvoir exorbitant susceptible d’heurter les élus des conseils d’administration qui seraient contraints de s’y soumettre quelles que soient les orientations politiques de la région. »

(http://www.arf.asso.fr/2015/03/reconnaissons-que-nous-avons-eu-tort.html ).

 

Le ciel vous tienne en joie.

 

 

Mabon Stéphane (01/04/2015)

Je fais une analogie avec le "poisson/rêve" de Sieur Labbé avec le "I have a dream" de Martin Luther King proféré le 28 août 1963 !

 

 

 

Commenter cet article

Mabon Stéphane 01/04/2015 23:24

Je fais une analogie avec le "poisson/rêve" de Sieur Labbé avec le"I have a dream" de Martin Luther King proféré le 28 août 1963!