Mission. Insertion (Philippe Labbe Weblog. II)

T’en fais pas, mon p’tit loup… (Philippe LABBE, 17 juillet 2015)

17 Juillet 2015, 15:31pm

Publié par mission

C’est sur L’express.fr et ça se passe de commentaires…

Le titre : « La délégation interrégionale Alpes-Méditerranée-Corse de l'Office national de la chasse et de la faune sauvage recrute des emplois d'avenir pour une mission particulière : tuer des loups. »

L’article : « C'est une petite annonce étonnante, sur un site de recrutement : « Cherche Emploi d'avenir Brigade loup H/F ». Mais en dessous de l'intitulé du poste proposé par l'Office nationale de la chasse et de la faune sauvage, le descriptif de la mission de la dite brigade finit par lever le doute, puisqu'il est écrit que le jeune recruté sera chargé de « participer à la mise en oeuvre des mesures de gestion des populations de loups et de réalisation des constats de dommages sur animaux domestiques ». On se pince pour le croire mais c'est bien ça: l'Etat recrute donc des jeunes de 18 à 25 ans pour tuer des loups.  

Si l'envie de tuer des loups vous taraude, et que vous avez un "goût pour la vie dans la nature et (une) capacité à la lecture du milieu naturel", la Mission locale pour l'emploi de Chateaurenard, dans les Bouches-du-Rhône, attend vos CV. » Chateaurenard pour un loup, ça ne s’invente pas.

Le descriptif du profil recherché est précis, tout comme la liste des compétences exigées : « permis de chasser… la possession du Brevet de Grand Gibier serait un plus… expérience souhaitée dans la pratique de tous les modes de chasse »... Et cette précision qui relève de la loi sur les discriminations à l'embauche : « Origine « rurale ». » (sic, entre guillemets). Etant entendu que « la motivation pour cet emploi sera déterminante ». J’ai été voir ce qu’était ce Brevet Grand Gibier : une épreuve de tir et un contrôle des connaissances dont celle des espèces : sanglier, cerf, chevreuil, chamois, isard, mouflon… mais pas de loup et pour cause puisque celui-ci n’est pas un gibier. Faudrait actualiser le référentiel.

Le ciel vous tienne en joie.

Commenter cet article