Mission. Insertion (Philippe Labbe Weblog. II)

Les maîtres du monde (1). (Philippe LABBE, 1er août 2015)

1 Août 2015, 10:23am

Publié par mission

Parlons peu mais parlons presse, plus largement médias. Coïncidence, le jour où Le Monde titrait à la Une « Les magnats des médias se mettent en ordre de bataille à l’approche de 2017 », on pouvait (re)voir à la télévision Les nouveaux chiens de garde ( https://www.youtube.com/watch?v=SdvnifgqR-0), un film de Pierre Carles (le même réalisateur du film sur Bourdieu, La sociologie est un sport de combat  https://www.youtube.com/watch?v=aukfnAfFZ7A ).

 

Chausser les lunettes du film Les nouveaux chiens de garde – titre inspiré par l’essai de Paul Nizan, Les chiens de garde (1932), cet auteur dont un autre ouvrage Eden d’Arabie (1931) commence par cette phrase célèbre que la jeunesse d’aujourd’hui pourrait reprendre à son compte : « J’avais vingt ans. Je ne laisserai personne dire que c’est le plus bel âge de la vie. » - permet en effet de décrypter (= sortir de la crypte, du noir) l’empire et en pire des médias, ses desseins, ce que veulent faire croire les danseurs et danseuses du grand ballet de l’illusionnisme social que nous invitons le soir chez nous, dans notre salon à travers l’étrange lucarne. Ces présentateurs-cocottes et experts en tout, d’ailleurs, n’échangent pas avec nous : a t-on déjà vu des téléspectateurs discuter avec ces femmes et hommes-tronc ? Non, de plateaux en éditoriaux et d’éditoriaux en plateaux ils déversent ce qu’on leur dit de dire et il n’y a d’autre alternative, si l’on doute, si l’on est pas d’accord, que de les congédier en appuyant sur le off de la télécommande.

« On leur dit de dire » : mais qui est ce « on » ? La réponse est dans le film et, actualisée, dans Le Monde daté du 29 juillet… et, sachant qu’en moyenne le Français passe quotidiennement quatre heures devant son poste de télévision, nous avons de bonnes raisons de nous inquiéter. Parce que ce « on » c’est le pouvoir de l’argent.

 

Résumé en tableau du paysage des médias privés en France.

 

Nota bene. La fortune personnelle des dirigeants se base sur le classement 2015 de Challenges, « Les 500 plus grandes fortunes de France ». Les « moins dotés », avec seulement « 280 » ou « 290 », seraient à plaindre s’il ne s’agissait pas de millions d’euros, soit 16 000 années de SMIC… donc de l’argent de côté pour assurer ses arrières et voir venir. Je n’ai pas trouvé la fortune de Matthieu Pigasse mais, idem, pas d’inquiétude : ce patron de la banque Lazard est milliardaire à défaut d’être un citoyen modèle puisque, selon l’hebdomadaire Marianne, « il paierait la majorité de ses impôts aux Etats-Unis ». Ce qu’en termes policés on nomme « optimisation fiscale » vs. « fraude » pour les nettement moins millionnaires. Même discrétion sur la fortune de Thomas Rabe mais, inutile de s’angoisser, le peu que j’ai pu découvrir est rassurant…

Groupe

Chiffre d’affaires (millions d’€)

Principaux médias

Classé à…

Dirigeant

Fortune personnelle

(en millions d’€)

Vivendi-Canal +

5 450

Canal +, Canal + cinéma, I Télé, D8, D17, Dailymotion…

Droite

Vincent Bolloré

11 140

Bouygues – TF1

2 243

TF1, TMC, NT1, HD1, MYTF1, LCI, TV Breizh, Histoire, Ushuaïa TV, SerieClub, Metronews…

Droite

Martin Bouygues

2 400

Bertelsmann France

1 700

RTL, M6, W9, Paris première, Téva, Gala, Femme actuelle, VSD, Prima, Voici, Télé Loisirs, Géo, Capital…

Droite

Thomas Rabe

Lagardère Active

958

Europe 1, RFM, Virgin Radio, Gulli, Mezzo, Paris Match, Elle, Le journal du dimanche, Public, Télé 7 jours…

Droite

Arnaud Lagardère

290

LVMH – Les Echos

335

Les Echos, Le Parisien, Investir Magazine, Capital Finance, Radio Classique…

Droite

Bernard Arnault

34 660

BNP – Le Monde

390

Le Monde, Courrier international, La Vie, Télérama, Le Monde Diplomatique, l’Obs, Rue89, Huffington Post, Le Monde des religions, Prier…

Centre gauche

Pierre Bergé

180

Xavier Niel

7 830

Matthieu Pigasse

Dassault-Figaro

500

Le Figaro, Figaro Magazine, Madame Figaro, Journal des finances…

Droite

Serge Dassault

17 500

Altice

575

Libération, L’express, L’Expansion, Stratégies, 01net.com, Lire, L’Etudiant, Point de vue, NextRadioTV (à 49%), BFM-TV, BFM Business, RMC, RMC Sport, RMC découverte…

Droite

Patrick Drahi

16 700

Amaury

300

L’Equipe, L’Equipe Magazine, France Football, L’Equipe TV…

Droite

Marie-Odile Amaury

280

Pinault-Artémis

Non communiqué

Le Point, Historia, La Recherche, Le Magazine littéraire, L’Histoire…

Droite

François Henri Pinault

12 700

 

 

Ah oui, cet article du Monde ! Et bien le sous-titre éclaire : « A deux ans de l’élection présidentielle et dans un secteur en profonde mutation, les rachats se multiplient ». De la sorte ces braves gens jouant au Monopoly capitalistique, dont le total des fortunes personnelles atteint 103 milliards d’€, se préparent à promouvoir les politiques qui les serviront au mieux, c’est-à-dire des vassaux. Parmi ces dix groupes, seul un est classé « centre gauche », BNP-Le Monde dont Alain Minc est président, depuis 1985, de la Société des lecteurs après avoir été président du conseil de surveillance de la SA Le Monde de 1994 à 2008… Alain Minc étant très proche – « conseiller officieux » - de Nicolas Sarkozy, on voit que ce « centre gauche » - truc bizarre, expression de la droitisation du champ politique (2) -n’est pas de nature à inquiéter les « maîtres du monde », Picsous qui ne se contentent pas de faire fructifier leurs cassettes, d’être d’ordinaires prédateurs financiers, mais qui sabrent les journalistes un peu trublions (cf. le breton Bolloré et Les Guignols (3)).

 

Coin-coin.

Reste l’inoxydable palmipède paraissant le mercredi, totalement indépendant, sans publicité, Le Canard… Ouf ! Précisément et s’agissant d’argent, on y lira cette semaine que notre ex-président est contraint de « prendre le maquis en Corse » pour laisser le pied-à-terre du Cap Nègre de son épouse Carla – aussi millionnaire – à sa sœur Valeria. Du coup, notre couple de migrants s’installe au Domaine de Murtoli, « un petit coin de paradis corse de 2500 hectares entre Sartène et Bonifacio » où une bergerie est louée 34 200 € la semaine (sans le petit déjeuner). Accessoirement le propriétaire du domaine est Paul Giacobbi, député radical de gauche, président de la région… et mis en examen le 21 juillet pour détournement de fonds publics. Nicolas et lui auront de quoi échanger à l’ombre de la pinède en sirotant le pastis puisque le premier est mis en examen pour corruption et trafic d’influence.

A droite, on n’est pas en reste avec les Thénardier de Levallois auxquels l’hebdomadaire devrait d’ailleurs reverser quelques émoluments puisqu’à eux seuls ils fournissent une matière journalistique récurrente. Patrick Balkany, mis en examen pour fraude fiscale et blanchiment, interdit de sortie de territoire… et toujours député (!), a déposé le 23 juillet des propositions de loi dont celle d’une privatisation de France Télévisions et de Radio France. Il faut dire qu’il n’a guère apprécié l’investigation des journalistes de « Complément d’enquête » qui s’étaient intéressés au système Balkany. Exposé des motifs de cette proposition : « manque d’objectivité » et « partialité évidente ».

On se consolera en lorgnant du côté de la perfide Albion où lord Sewell, président de la « Commission de l’immunité et de la tenue » chargée de statuer sur la déontologie de la Chambre des Lords (l’équivalent du Sénat) vient de se faire pincer en petite tenue sniffant de la cocaïne entre les seins d’une prostituée. Enfin, lui, il a du démissionner.

 

Réjouissons-nous que le tirage du Canard enchaîné ne soit que de 400 000 exemplaires et que nos compatriotes lisent Viva, L’Express ou Elle, sinon la France serait à feu et à sang, Robespierre apparaissant comme un doux pacifiste, une sorte de Lamartine alangui et soupirant au bord du Lac……

Le ciel vous tienne en joie.

 

(1) En référence à Pierre Bourdieu, 1996, Sur la télévision, Paris, Liber-Raisons d’agir.  Sur ce même thème, on peut également regarder et écouter Pierre Bourdieu : https://www.youtube.com/watch?v=vcc6AEpjdcY  Première phrase de Bourdieu : « Je voudrais donc montrer que la télévision est le lieu de censures multiples et pour la plupart invisibles, y compris pour ceux qui les exercent. »

(2) On mettait auparavant dans le « centre gauche » les rad’soc (radicaux socialistes généralement flanqués de rouflaquettes, tribu en voie d’extinction issue de la 3ème République, essentiellement nichée dans le Sud-Ouest). Selon Le Monde (31 juillet), il faudrait désormais ajouter le PS (« Sur l’échiquier politique, marqué désormais par le tripartisme avec la montée du FN, il {le PS} campe clairement au centre gauche. ») et deux micro-partis : le « MUP » (Mouvement unitaire progressiste : deux députés dont Robert Hue, ex-PCF) et le « FDES » (Front démocrate, écologiste et social : un député, Jean-Luc Bennahmias… ex-Verts et front à lui seul). Jaurès est très-très loin…

(3) Le breton est connu pour être têtu. Ainsi, après Les Guignols, Bolloré persiste-t-il et signe : « L’actionnaire principal de Vivendi, propriétaire de la chaîne {Canal +}, aurait interdit la diffusion d’une enquête sur le Crédit Mutuel » (Le Monde, 31 juillet 2015). Selon Mediapart, autre rare média indépendant, le Crédit Mutuel, banque mutualiste comme son nom l’indique (faisant donc partie de l’économie sociale et solidaire…), « est accusé de favoriser des pratiques d’évasion fiscale de ses clients. »

 

 

Fournier  (03/09/2015)

Le diplo, centre gauche ? Étonnant.

 

Labbé (04/09/2015)

Evidemment, "Le Diplo" n'est pas de centre gauche, c'est Le Monde qui est classé ainsi. "Le Diplo" est marginal dans le groupe… en discutant avec ses journalistes, par exemple à la Fête de l'Huma, on mesure toute "l'estime" qu'ils portent à leur "grand frère"…

 

 

 

 

 

Commenter cet article

Labbé 04/09/2015 08:45

Evidemment, "Le Diplo" n'est pas de centre gauche, c'est Le Monde qui est classé ainsi. "Le Diplo" est marginal dans le groupe… en discutant avec ses journalistes, par exemple à la Fête de l'Huma, on mesure toute "l'estime" qu'ils portent à leur "grand frère"…

Fournier 03/09/2015 20:27

Le diplo, centre gauche ? Étonnant.